lundi 31 octobre 2022

Lettre mensuelle de Heales. La mort de la mort. N°163. Octobre 2022. le vieillissement dans La Classification Internationale des Maladies (CIM).

La Classification Internationale des Maladies est importante car elle fournit un cadre commun pour l’enregistrement et le suivi des maladies de manière universelle entre différents pays, régions et hôpitaux. Cela facilite le partage et l’analyse de ces données à l’échelle mondiale. Le "déclin des capacités intrinsèques associé au vieillissement" se retrouve aujourd'hui dans cette classification.

Ainsi, le vieillissement fait désormais partie de la CIM et peut être traité officiellement comme une condition médicale.



vendredi 30 septembre 2022

Lettre mensuelle de Heales. La mort de la mort. N°162. Septembre 2022. Les jumeaux numériques pour la résilience et la longévité.

A ce jour, sauf lors de graves détériorations de l'état de santé, peu de citoyens sont suivis constamment pour leur santé. Alors que, de plus en plus systématiquement, nous sommes suivis par de nombreux dispositifs électroniques, un jumeau numérique pourrait devenir à la fois un ange gardien pour chacun d'entre nous et une contribution aux progrès de santé de tous.





mercredi 31 août 2022

Lettre mensuelle de Heales. La mort de la mort. N°161. Août 2022. Les effets du vieillissement sur le système osseux.

Les thérapies nouvelles visant une plus grande longévité du système osseux sont peu nombreuses. Des traitements médicaux existent néanmoins. Ils agissent sur les cellules osseuses en stimulant leur reconstruction par les ostéoblastes. Une alternative pourrait être l’emploi de cellules-souches.

Ces questions sont cependant rarement abordées, même dans la communauté longévitiste. Nous avons encore bien des possibilités de recherche et de réjuvénation dans ce domaine.



vendredi 29 juillet 2022

Lettre mensuelle de Heales. La mort de la mort. N°160. Juillet 2022. La nanomédecine et la longévité

 Bien que la nanomédecine en soit encore à son stade de base, certaines applications ont été réalisées dans la pratique médicale, parmi lesquelles on peut citer : les biocapteurs, des médicaments, des outils de diagnostic, la thérapie génique, le développement de nanocapsules pour aider au traitement du cancer, les nanorobots …

La diminution désastreuse de l’espérance de vie au niveau mondial en 2020 et 2021 a été récemment confirmée par les Nations unies dans un document intitulé World Population Prospects 2022: 


Pour en savoir plus à ces sujets: https://heales.org/healesfr/2022/07/27/lettre-mensuelle-de-heales-la-mort-de-la-mort-n160-juillet-2022-la-nanomedecine-et-la-longevite/

jeudi 30 juin 2022

La mort de la mort. N°159. Juin 2022. Système immunitaire et longévité.

 Le système immunitaire est extraordinairement efficace, mais aussi extraordinairement complexe. 

Il a souvent été expliqué dans les lettres mensuelles de Heales que les trois principales causes de morbidité et de mortalité sont les maladies cardio-vasculaires, les cancers et les maladies neurodégénératives. Mais les déficiences du système immunitaire jouent également un rôle majeur par l’augmentation des maladies infectieuses,  la progression des maladies auto-immunes et le phénomène appelé « l’inflammaging ».





Pour en savoir plus à ce propos et en ce qui concerne la fondation Hevolution et son milliard de dollars par an annoncé de financement pour la longévité: https://heales.org/healesfr/2022/07/27/lettre-mensuelle-de-heales-la-mort-de-la-mort-n160-juillet-2022-la-nanomedecine-et-la-longevite/

samedi 30 avril 2022

La mort de la mort. N°157. Avril 2022. L'auto-expérimentation et la longévité.

La lenteur des progrès médicaux pour les thérapies pour une vie en bonne santé beaucoup plus longue a des multiples causes: lourdeurs, délais et coûts des réglementations, les brevets empêchant le partage des connaissances, l’interdiction de transparence due à des législations relatives à la vie privée, le manque de publication des résultats et d’expérimentation sur les personnes les plus âgées ainsi que le manque d’essais respectant rigoureusement les principes scientifiques dont celui du double aveugle. Cette lettre examine une partie des moyens d’accélérer ces recherches.

Les bonnes nouvelles de la recherche pour la longévité sont nombreuses . Cependant, la situation mondiale suite aux deux années "Covid" donne une chute catastrophique de plus d'un an d'espérance de vie. Pour les longévitistes de 2022, il ne suffira plus "de canaliser le fleuve du progrès", il faudra inverser le courant actuel en termes d’impact réel de santé.

Pour en savoir plus: https://heales.org/healesfr/2022/04/28/lettre-mensuelle-de-heales-la-mort-de-la-mort-n157-avril-2022-lauto-experimentation-et-la-longevite/

samedi 2 avril 2022

La mort de la mort. N°156. Mars 2022. Respiration et longévité.

Aux débuts de l’histoire de la vie, pendant plus d’un milliard d’années, l’oxygène a été pour les premiers organismes un poison violent. C’était au temps des organismes unicellulaires, lorsque les organismes ne connaissaient vraisemblablement pas encore le vieillissement.

Au cours d’une vie, nous inhalons environ 300 millions de litres d’air. Tout le système respiratoire jouant bien sûr un rôle indispensable pour notre santé. Et dans un autre domaine, les scientifiques progressent pour la reprogrammation cellulaire efficace chez des souris âgées;

Pour en savoir plus:
https://heales.org/healesfr/2022/03/30/lettre-mensuelle-de-heales-la-mort-de-la-mort-n156-mars-2022-respiration-et-longevite/